mode de cuisson : bouillis, frites, cuits à la vapeur ou sur le grill

En fait, la cuisson dans le sens le plus strict du terme n’est pas toujours nécessaire, mais elle reste néanmoins une phase importante dans toute recette.

Les aliments que vous préparez peuvent être bouillis, frits, cuits à la vapeur ou sur le grill, tout dépend des mets qui sont préparés.
cuisson

Chaque mode de cuisson a ses avantages et inconvénients .  .

Cuisson à la vapeur C’est le mode de cuisson idéal si vous êtes au régime ou si vous souhaitez tout simplement conserver la forme.

Il permet de cuire les aliments sans que ces derniers ne perdent leur saveur et leurs valeurs nutritives.

De plus, il évite à la personne qui l’utilise l ’emploi de matière grasse pour améliorer la cuisson.

Idéal pour les viandes, poissons, légumes et certains féculents.

Il n’est cependant pas apprécié de tous.

Le premier inconvénient est qu’a moins de savoir bien employer des épices et différentes herbes, vous vous trouverez toujours face à des aliments quelque peu fades.

C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses personnes redoutent de l’employer.

Le second inconvénient se pose si vous souhaitez préparer de quantités importantes d’aliments, pour une fête ou une réception.

Il est plus rapide de faire bouillir que de faire cuir à la vapeur, de plus certains aliments cuisent plus vite lors qu’ils sont bouillis que lorsqu’ils sont cuits à la vapeur.  .

Bouillir C’est le mode de cuisson le plus répandu et aussi le plus facile qu’il soit.

La seule chose à faire et de mettre l’aliment a cuire dans un liquide et voilà ! En fonction de la manière à laquelle la cuisson est faite, ce mode de cuisson peut être diététique ou pas, mais il est un fait incontestable qui ne pourrait être ignoré.

Tout aliment bouilli perd beaucoup de ses valeurs nutritives.

La majorité  des vitamines disparaissent sous l’action du traitement thermique intense.

De plus, certains de ces éléments nutritifs fautent de disparaître lors de la cuisson proprement dit restent tout simplement dans le jus de cuisson.  .

Friture Tout ce qui est frit est délicieux ! Cet avis sera partagé par tous les enfants et une bonne partie des adultes.

Que dire, ils ont tout fait raison.

Il se pose cependant un gros problème, ce mode de cuisson donnera tellement de calories à votre organisme que si vous êtes prédisposés à l’obésité.

De plus, on ne peut pas vraiment le qualifier de sain vu la quantité énorme de mauvais cholestérol qu’il apporte à l’organisme.

Si vous souhaitez conserver dans vos aliments un maximum de vitamines et micro-éléments, la friture ne sera pas le mode de cuisson par excellence.

En bref c’est un mode de cuisson à employer avec beaucoup de modération.  .

Cuisson sur le grill C’est une excellente alternative à la friture si bien entendu vous n’exagérez pas avec les matières grasses.

Certes, ce moyen de cuisson n’est pas forcement sain, mais il a l’avantage incontestable d’être assez « joyeux ».

Si vous êtes encore entrain de vous débarrasser de la manie de faire frire tout ce qui vous passe sous le nez, mais que vous avez encore des problèmes à vous adapter à la cuisson à la vapeur, optez pour ce mode de cuisson.

Les mets que vous pourrez préparer de la sorte seront un tout petit peu limités, mais l’éventail restera assez large.  .

Cuisson au four Encore un moyen de cuisson plus ou moins sain.

Non une fois de plus on est loin de « l’idéal » de la cuisson à la vapeur, mais dans le cas où il ne s’agirait pas de pâtisserie ou de plats assez gras, ce mode de cuisson conviendra à ceux et celles qui essaient de sauver leur figure.

Au fait, soit dit en passant, si vous n’êtes pas un cordon-bleu et que ne faites que vos pas dans l’art culinaire, il faudrait s’y prendre avec précaution en employant ce mode de cuisson.

Il exige de la précision, le contrôle de la température, du temps et autre.  .

Cuisson sur pierre chaude Ce mode de cuisson n’est pas répandu en Europe, tandis que dans d’autres tel que le Japon, il est régulièrement employé pour cuire des mets à base de viande.

D’accord, il y a peu de chance que vous puissiez préparer de la sauce sur une pierre brûlante, mais y faire cuire un morceau de viande est tout à fait réel.

Les avantages de ce mode de cuisson sont énormes, surtout lorsqu’on sait que dans la majorité des temps, les morceaux de viande ou de poisson qui sont cuits sur les pierres brûlantes n’y restent pas longtemps et par conséquent parviennent à conserver beaucoup d’ éléments nutritifs.  .

Cuisson sur les braises Ce mode de cuisson est assez populaire dans certains pays africains et pas seulement.

L’astuce consiste à poser l’aliment à cuire directement dans les braises ou à proximité des celles-ci pendant un certain temps.

Ce mode de cuisson comporte des petits inconvénients.

Si l’aliment que vous faites cuire se trouve dans du papier alu ou dans un récipient, vous ne devrez éprouver aucun problème, mais si vous souhaitez le poser à même les braises, vous devrez rester constamment à côté pour ne pas se retrouver en fin de compte avec des aliments qui seraient dans le même état que le charbon.

De surcroît, si vous n’aimez pas beaucoup le goût des cendres, vous pourrez avoir quelques difficultés à consommer le met obtenu.

Néanmoins, il faut dire que l’expérience en vaut la peine.  .

La surgélation et la réfrigération Ben oui ! Il n’y a rien de surprenant tous les mets ne sont pas forcement cuits.

Vous avez des doutes ! Dans ce cas essayez de consommer une glace…chaude, si bien sûr il en restera quelque chose d’autre que le liquide.

Par mode de « cuisson », il faudra entendre mode de préparation et tant la réfrigération que la surgélation en font partie.  .

La marinade Non ! La marinade n’est pas qu’une étape de la préparation, elle peut bien être sa phase finale.

La marinade a un avantage incontestable, surtout s’il s’agit de la phase finale et non intermédiaire de la préparation.

Il permet dans la mesure du possible conserver les éléments nutritifs à la seule condition et c’est justement là que se trouve l’inconvénient que le met en question ne soit pas salé ou sucré à l’excès.   En fait lorsqu’on parle de recettes de cuisine cela revient au même de parler de gastronomie en général.

Par conséquent, il conviendra de parler des différentes types de cuisine et de leurs particularités.

sandrine

View more posts from this author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *